Un peu d'Histoire : Les Shophouses à Singapour                                             Retour

Les Shophouses de Style chinois  -  vers 1880-1900

Singapore Shophouse-Nathalie LAOUE

Les premiers embellissements des Shophouses étaient principalement des éléments décoratifs traditionnels chinois. Ils prenaient la forme de reliefs en stuc et de panneaux décoratifs peints représentant des thèmes traditionnels ou des caractères (idéogrammes) propices – des fleurs, des fruits, des oiseaux, des scènes de piété filiale, ou encore des scènes de contes populaires, de littérature ou d'opéra chinois. 
Le toit-auvent de style chinois (avec des tuiles en forme de bambous) sur la véranda était une autre caractéristique très populaire. Généralement, cet auvent était surmonté par une frise décorative comprenant une mosaïque de tessons de céramiques colorés, connu sous de nom de "chien mien", ce qui signifie littéralement "couper et coller".  Source : Livre de J.Davison "Singapore Shophouse".

Les Shophouses de style Baroque  -  1895-1910

Singapore Shophouse-Nathalie LAOUE
A la fin du 19ème siècle ces éléments de décors chinois vont être remplacés par des éléments Classiques européens.
Ce qui allait être connu sous le nom de "Style Baroque Chinois" représente un des événements majeurs dans le développement de l'architecture des shophouses.
Les premières influences européennes vont apparaître dans les shophouses sous la forme de détails Classiques tirés de l'architecture coloniale, des colonnes Doriques au rez-de-chaussée, des colonnes Ioniques à l'étage au dessus et des colonnes Corinthiennes à l'étage supérieur. Les architectes singapouriens vont développer rapidement cette configuration de base et la réinventer.
Le résultat final est un style architectural très unique à Singapour.
L'esprit d'invention, la richesse des embellissements et la réinterprétation du répertoire Classique est essentiellement Baroque, ainsi pouvons-nous nous référer à ce style d'architecture comme étant le "Style Baroque Chinois".  Source : Livre de J.Davison "Singapore Shophouse".

Les Shophouses de style Rococo  -  1916-1929

Singapore Shophouse-Nathalie LAOUE

Il n'a pas fallu longtemps avant que les façades des shophouses n'entrent littéralement en éruption d'ornements plus éblouissants les uns que les autres.
Des pilastres cannelés surmontés de chapiteaux Corinthiens vont diviser la façade en baies, tandis que des architraves élaborés vont encadrer les ouvertures de fenêtre.
Le répertoire Classique inspire beaucoup les artisans locaux et encourage leur créativité. Frises et guirlandes, festons et médaillons, ove* et feuilles d'acanthe vont être joyeusement captés et reproduits avec l'idée générale de couvrir chaque centimètre carré de façade avec autant de décoration qu'il est possible. C'est une véritable explosion de corail, d'algue, de coquille Saint-Jacques et de feuillage stylisé.
L'influence Classique s'est transformé en une sorte de style "Gâteau de Mariage" qui plonge même le style Baroque dans l'ombre.
On retiendra le terme plus approprié de "Rococo" pour nommer ce style particulièrement riche.  Source : Livre de J.Davison "Singapore Shophouse".
*Ove : motif ornemental en forme d'œuf qui orne une corniche. L'ove est typique de l'ordre ionique dans l'architecture classique. Très souvent il forme un décor continu horizontal (rangée d'oves).

Les Chinoiseries Rococo  -  Années 1920

Singapore Shophouse-Nathalie LAOUE

La  période caractérisée par ce grand intérêt dans l'ornementation des maisons se terminera en apothéose avec les Chinoiseries Rococo.
En effet, les années 1920 vont voir un nouvel enthousiasme pour l'imagerie traditionnelle chinoise qui va fleurir à profusion sur les façades des shophouses. Dans son ensemble, cette effusion d'ornements est tout à fait extraordinaire. On peut y voir des fleurs, des vases de pivoines, des oiseaux, des grues, des paons, des chauves-souris, des dragons, des phénix, les douze animaux du zodiaque chinois, chacun avec sa propre symbolique propice. 
Le style Rococo va rester en vogue jusqu'à la fin des années 1920, moment à partir duquel il va être rattrapé par des influences plus modernes. 
Avec la construction des banlieues entre les deux guerres, le style Rococo va se faire plus doux et va même, de temps en temps, avoisiner le Néoclassique.  Source : Livre de J.Davison "Singapore Shophouse".

Le Style Rococo Raffiné de Blair Plain  -  Années 1920

Singapore Shophouse-Nathalie LAOUE

Durant les années entre les deux guerres, une petite zone s'est prêtée au développement résidentiel.
C'est le voisinage connu aujourd'hui sous le nom de Blair Plain - Spottiswoode Park, Everton Road et Blair Road.
La plupart des maisons de Blair Plain datent du début des années 1920. Ensemble ces maisons de ville constituent un bon exemple du style Rococo plus raffiné.
Source : Livre de J.Davison "Singapore Shophouse".

Le Style Peranakan d'East Coast  -  1920-1935

Singapore Shophouse-Nathalie LAOUE

Il existe un endroit où vous pouvez trouver des shophouses qui ont continué à être construites dans le style Rococo durant les années 1930, c'est à East Coast.
L'enclave de rues situées entre Joo Chiat Road et Still Road - Koon Seng Road, Everitt Road -  contient beaucoup de bons exemples de constructions de la fin des années 1920 et des années 1930, dans toute la gamme des styles : Néo-Classique, Péranakan, Rococo avec une petite touche de Chinoiseries. Mais pour la plupart, le style est plus tranquille que le Rococo pur que l'on trouve dans Little India.  Source : Livre de J.Davison "Singapore Shophouse".